Vous l'aurez peut être remarqué, ce blog traite en majorité de cuisine. Pas uniquement, mais beaucoup. Et si j'adore cuisiner, je déteste l'étape qui précède : les courses. Remplir le frigo et les placards, faire les courses, allez dans un hypermarché c'est un peu ma hantise. J'exagère à peine ! Il y a plusieurs raisons à cela.

En général, je passe en mode Terminator ... Chaque lundi, les écouteurs au fond des oreilles, la carte bancaire dans la poche droite et les clés de voiture dans la poche gauche je franchis les portes automatiques de la grande surface. Rien n'est laissé au hasard. Ma liste de courses, rédigée le dimanche soir selon les menus prévus (et dans l'ordre des rayons du magasin) est encrée dans ma main gauche. Je baisse la tête et je fonce à travers les rayons.

En 30 minutes, si tout va bien, je peux être ressortie. Toutefois, je constate que bien souvent je dois y retourner en fin de semaine pour acheter une babiole ou un morceau de viande, ...

Et en plus de ça, je n'ai pas confiance en leurs fruits et légumes, leur viande n'est pas bonne, elle rend plein d'eau à la cuisson et coûte trop chère !!!!

Il a fallu une longue discussion avec Monsieur (un monologue serait plus exacte) sur comment changer un peu nos habitudes de consommation pour trouver ce début de solution : Faire mes provisions d'épicerie une fois par mois en grande surface et m'approvisionner en produits frais une fois par semaine de manière plus locale. Nous avons une boucherie près de chez nous qui vend une viande excellente, une fromagerie qui vends du rêve, et chaque dimanche matin, le marché pour les fruits et légumes.

Je vais donc essayer de mettre ça en place. Je me dis que c'est aussi une manière de consommer mieux pour nous et notre région, tant au niveau de la qualité que du goût. A l'essai donc, nous verrons ce que ça donne dans la durée.