J'ai beaucoup hésité avant de publier cet article. Moi qui me transforme en bouledogue dès qu'on touche à ma vie privée, je m'apprête à écrire des choses très intimes. De mon point de vue en tout cas. Mais c'est un exercice sur moi même qui peut m'être bénéfique. C'est donc un petit intermède psychologique. Un temps de réflexion entre deux recettes. Une pause pour mon cerveau en surchauffe.

J'ai eu pas mal à réfléchir depuis quelques semaines après une confrontation à la réalité plutôt brutale. j'ai pris du recul et essayé d'analyser des situations dans lesquelles nous sommes coincés. J'essaye donc de me pencher sur les choses positives de ma vie et de les améliorer pour qu'elles deviennent ce à quoi j'aspire. Actuellement je me concentre sur mon couple. Notre couple.

Construire une vie à deux c'est une tâche de tous les instants. Combiner deux êtres humains avec leur passé, leur famille et leur caractère. Cohabiter dans un espace de vie, trouver ses repères. S'adapter aux habitudes de l'autre, à ses petites manies, ses traditions.

Je ne suis pas une romantique mais j'ai l'intime conviction que mon mari et moi sommes faits l'un pour l'autre. Nous sommes un jeune couple et beaucoup de choses nous attendent mais c'est un sentiment qui m'anime depuis notre rencontre en 2007.

J'ai la chance d'avoir épousé un homme avec qui la vie à deux est un bonheur. Un bonheur avec quelques anicroches qui mouvementent le quotidien. Et parmis celles-ci, il y en a une qui revient sans cesse.

Je viens d'une famille où nous célébrons les petites et les grandes choses. Nous créons des souvenirs, nous prenons des photos, nous soufflons des bougies, nous décorons des tables et nous gonflons des ballons. Que ce soit un anniversaire, un repas de famille, Noël, ... on s'investit. On fait des listes, on y réfléchit longtemps à l'avance, on cherche des idées, on questionne discrètement, on cherche LE cadeau, on le fabrique ...

Dans le famille de mon mari, il n'y a pas ce genre de choses. Et ça me défrise !!!! On fait un cadeau pour dire de faire un cadeau. On ne fête que les dizaines. On ne fait pas de gâteau pour les adultes. Je trouve ça très triste en fait.

Alors chez nous j'essaye petit à petit de créer nos propres traditions, nos habitudes de famille. Parce que nous sommes une famille, une famille de deux, une famille qui se rêve et qui veut y croire.

Et il a une chose à laquelle je tiens dans notre famille : le repas du dimanche midi. J'aime mitonner un bon repas pour le dimanche midi. Un repas pour 10 personnes même si nous ne sommes que deux. Un repas que nous allons manger plusieurs fois dans la semaine à venir. J'y pense durant la semaine et on fait les courses tous les deux le samedi. Je cuisine le samedi après midi ou le dimanche matin pendant que Monsieur est à l'entraînement. et j'aime ça. C'est un moment à moi, durant lequel je rêvasse. Et quand Monsieur rentre il a faim et il me dit que ça sent bon chez nous.

Vie à deux