Son style. Son look. Voilà qui me cause bien des réflections en ce moment.

Dernièrement j'ai découvert le blog de Victoria, dont je vous parlais hier, et par la même occasion son style très personnel. Un mélange de chic et de casual finement dosé et qui lui va tellement bien. Elle parlait dans un de ses derniers articles de son style vestimentaire et son article a eu un certain écho en moi. Je pense aux femmes qui m'entourent et je visualise un certain look en chacune d'elle, une touche personnelle propre à chacune. Mais je suis incapable de définir la mienne.

J'y ai pas mal réfléchi ces derniers jours mais rien de me vient. Je peux porter des tenues très féminines, des jupes crayons, des talons hauts comme des jeans informes (ok, ok, j'exagère un peu), des converses et des gilets peu flatteurs. J'ai un peu inventorié ma penderie cette semaine à la recherche de certaines pièces un peu fortes, qui pourraient être caractéristiques de mon style mais je n'y ai quasiment rien trouvé.

Un lien s'impose peu à peu en moi. C'est surtout un état d'esprit qui commande mes choix vestimentaires. Il y a ces jours où je ne me sens pas assez forte pour affronter le monde, où je n'arrive pas à sortir de chez moi, où la moindre contrariété me flanque par terre. Ces jours là je me planque, je ne veux surtout pas qu 'on me remarque et je sors jean lâche et gilet.

Et il y a les jours où je me sens forte et jolie, où personne ne me fait peur, où je trouve tout le monde gentil et beau. Ces jours là je ne réfléchis pas, et j'attrape ce petit chemisier blanc, ce pantalon moulant et même, soyons fous, mon rouge à lèvre.

Bien sur les traitements et les péripéthies qui en découlent n'arrangent rien.

Voilà comment ça se passe pour moi. J'aimerai m'habiller d'une façon plus régulière, ce qui signifierai que je me sens bien tout le temps, que je ne suis pas en conflit avec moi même, mais j'ai encore du chemin à faire pour ça. Alors j'avance pas à pas. Je vais déjà essayer de perdre les 3 kilos qui se sont accrochés à moi depuis Noël, histoire de ne plus me sentir toute gonflée, et la suite viendra peut être.

Mulan